Éclade de Moules (Églade)

Éclade de Moules (Églade)

Facile, original, spectaculaire… Et délicieux, une éclade de moules est facile à réaliser. Avec quelques simples prérequis, vous allez pouvoir ravir toute une tablée, et pour pas cher ! Spectacle assuré en prime.






Pour 4 personnes il faut prévoir :
(temps de préparation : 30 minutes – Temps de cuisson : 5 minutes)

  • 4 litres de moules (2 Kgs environ) lavées et brossées grossièrement
  • Aiguilles de pin sèches en quantité suffisante pour bien recouvrir le plat
  • Une planche en bois assez épaisse préalablement mise à tremper 2 heures
  • Un petit vin blanc de l’île d’Oléron :)
  • Tartines de pain de campagne au beurre salé
  • Rince-doigts




La première étape consiste à récupérer une planche en bois assez grande (épaisseur au moins 2 cm), en pin de préférence, qui aura trempé dans de l’eau salée pendant 2 heures. A noter que cette planche pourra resservir pour plusieurs éclades.

La suite est la plus délicate. Elle consiste à mettre sur la planche toutes les moules sur la tranche. Il faut les imbriquer les unes dans les autres afin que la structure soit stable. Pour bien débuter il faut, par exemple, commencer par faire une croix de 4 moules pour ensuite imbriquer les autres concentriquement. On peut commencer par des moules entrouvertes pour plus de stabilité, ou s’aider d’aiguilles de pin pour les caler. Une autre technique consiste à planter 4 clous au centre afin de caler les premières moules. Attention, il est essentiel que la tête de la moule soit positionnée vers le bas pour qu’a la cuisson les cendres ne viennent pas s’immiscer dans la moule.




Voilà, vous êtes prêt. Reste à positionner la planche de bois au sol, sur un barbecue, une plancha ou sur un support qui supportera la chaleur et les flammes. On dispose alors sur les moules des aiguilles de pin sèches. Une hauteur de 20 cm sera parfait, et faire déborder sur les bords de la planche. L’éclade se suffit à elle même, pas besoin de rajouter d’aromates ni sel, ni poivre (enfin, on fait comme on aime !).

Ne reste plus qu’a enflammer… Enfin, on s’organise avec la sécurité et on prévoit un arrosoir ou un tuyau d’eau au cas ou !

La cuisson est rapide. Le temps que les aiguilles de pin s’enflamment et se consument. Compter environ 5 minutes. La chaleur dégagée est violente. Suffisamment pour faire ouvrir les moules (mais pas trop puisque imbriquées les unes dans les autres), faire évaporer l’eau (ce qui aidera à hydrater la moule, … Pas de commentaires …), et à cuire les moules à cœur. Si par cas, la cuisson n’est pas parfaite, on peut renouveler l’opération, mais avec 20 cm d’aiguilles de pin ce doit être parfait. L’odeur de pin brûlé est vrai bonheur et reflète déjà le gout que prendrons les moules.

Avant de présenter, on fait éventail avec un carton pour éliminer le plus possible de cendres, ou avec un soufflet. C’est prêt ! Pour ajouter une touche de couleur, décortiquez 2 moules pour les déposer sur le plat.

Signe de cuisson intense, les coquilles de moule sont cassantes. Pour profiter pleinement du fumé des moules, servir avec un petit vin blanc d’Oléron ou des Charentes, et, éventuellement, de tartines de beurre salé.

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :twisted: :roll: :oops: :mrgreen: :lol: :idea: :evil: :cry: :arrow: :?: :-| :-x :-o :-P :-D :-? :) :( :!: 8-O 8) more »